Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Florence Arthaud miraculée ! | Page d'accueil

vendredi, 27 novembre 2015

Les drones débarquent dans la course au large !

Les drones, ces drôles de machines volantes qui sont entre autre capables de tourner des images du ciel mieux qu'un hélicoptère, débarquent pour filmer la course au large.

 

Les prémices : filmer une course au large mais ... côtière ;-)

Les premières images de ce type ont été tournées lors du défi Azimut 2014 et ça donnait ça pour les IMOCA (la régate des Ultimes avait aussi eu les honneurs du quadripod aérien) :

 

On notait que les prises de vues avaient été effectuées par un temps de demoiselles et par un opérateur (doit-on dire pilote ?) depuis l'extérieur des voiliers. A l'époque je m’interrogeais : sous quel délai verra t'on des images de ce type filmées depuis le bord par l'équipage via un "drone embarqué" ?

 

Le drone embarqué de Spindrift : une première mondiale !

Et bien nous avons aujourd'hui la réponse. Ce vendredi 27 novembre 2015 ouvre une nouvelle ère ! Après les marins muets sont arrivés les échanges épistolaires au lance-pierre (cf Moitessier) puis les crachouillis audio avec le relai par Saint-Lys Radio puis ... je vous épargne certaines étapes ... les communications grâce au téléphone satellite, les photos envoyées quasi en temps réel puis ensuite les vidéos du bord et maintenant voici les images des voiliers de course au large filmés en situation par des drones.

Voici donc cette première vidéo historique :

 

Une première rendue possible grâce aux moyens financiers importants de l'équipe Spindrift engagée dans le record autour du monde en équipage dit Trophée Jules Verne et leur "média man" derrière les commandes du drone : Yann Riou [1] !

 

Les coulisses de cette première mondiale

Utiliser un drone c'est ... une aventure en soit ! Extrait du carnet de bord de Spindrift, le 27/11/2015 par Dona Bertarelli :

"On avance doucement. C’est l’occasion de sortir le drone ! Les masses magnétiques présentes sur le bateau perturbent son compas. Yann Riou notre talentueux media man ne désespère pas de pouvoir vous envoyer des séquences de Spindrift 2 en action.
Après une première tentative non concluante, voici que le drone s’envole. Guidage périlleux pour les premiers mètres car notre vitesse et les turbulences générées par nos voiles sont importantes.
Tel un oiseau, voici que le drone nous survole, nous suit, nous dépasse et semble vouloir jouer avec nous. On en oublie presque que Yann le pilote.
L’atterrissage s’avère encore plus périlleux. Thom réussi à l’attraper, non sans mal, et s’en sort avec une légère griffure à l’avant bras. En plus du casque et des gants de protection, c’est en cirés qu’il faudra à l’avenir manipuler notre animal de compagnie."

 

Et la suite ?

Quelle(s) prochaine(s) surprise(s) nous réserve les progrès technologiques en général et la communication en mer en particulier ?

 

Note : [1] Yann Riou a testé - et perdu ! - des drones lors de la Volvo Ocean Race 2011-12, il officiait alors comme media-man embarqué sur le monocoque victorieux Groupama skippé par Franck Cammas.

22:22 Publié dans 1. Regards sur la Mer | Lien permanent | Commentaires (3)

Le Fil info ...

Titre et lien vers l'auteur : Le lagon de Moorea vu d'un drône

Voici une superbe vidéo prise d'un drône qui vole au dessus du lagon de Moorea (l'île sœur de Tahiti).

En fin de vidéo, après la sortie de la passe, admirez les dégradés de couleurs du "tombant" juste ourlé du blanc de la houle déferlant sur la barrière de corail : c'est splendide !

https://vimeo.com/152941631

Publié le : jeudi, 31 mars 2016

Titre et lien vers l'auteur : Nouvelle étape pour les drônes : au large en double

A l'occasion de la Transat AG2R, courue en double à bord de voiliers Figaro, l'organisation a mis en place un dispositif exceptionnel pour améliorer la couverture média / visibilité de cette course par exemple en formant et donnant du matériel vidéo aux équipages ! Dans le package ne figurait pas de drone et pourtant (à voir à partir de 0min 55sec):
https://www.youtube.com/watch?v=jr8lrqK73vk

Une étape est franchie (à la vitesse de l'éclair depuis l'apparition de ces engins volants) : le drone utilisé en mer au large lors d'une navigation à 2 ! A quand le drone sur les courses au large en solitaire ? Peut-être pas sur la prochaine Transat anglaise mais pourquoi pas dès le Vendée Globe 2016 / 2017 ??

Publié le : samedi, 09 avril 2016

Titre et lien vers l'auteur : Images de drône embarqué, la suite ... en course au large et en solitaire !

Tanguy de Lamotte se filme au port puis en pleine mer avec son drône embarqué.

Malheureusement il a été contraint à l'abandon sur ce Vendée Globe (tête de mat cassée). C'est bien dommage car vu la maîtrise qu'il a de l'engin ... ses images de drône auraient bien pu être les premières en course solitaire et connaissant les talents de communication de Tanguy cela aurait été certainement une première très réussie.

La vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Q4ANe8nQXlw

Publié le : samedi, 26 novembre 2016

Ajouter ou compléter une information

 
Accueil | Trafic | A propos